Cabinet de Registre d’Information Publique in action

undp
Séminaires d’information et de transparence du secteur pétrolier à population de Lobata (Photo:PNUD/S.Ramos)

Après un large exercice participatif autour du dossier du pétrole à São Tomé e Príncipe, fait au début du projet en 2002-2003, plus aucune activités de caractère informatif n’a été faite, à la fois pour les institutions gouvernementales comme pour les médias classiques et/ou modernes, sur l’état et les perspectives d’évolution des ressources pétrolières.

Dans une interview à la Voix de l’Amérique, le responsable du Cabinet de Registre de l’Information Publique Antonio Quintas affirme qu’il existe un manque d’information sur l’exploration du pétrole dans l’archipel.

A Retenir

  • Réalisation d’une série de programmes pour la radio et la télévision;
  • Développement d’un système eGRIP;
  • La réalisation du cycle de séminaires d’information et de transparence du secteur pétrolier.

Pour répondre à ce besoin de diffusion de l’information autour de ce dossier important, le GRIP, avec le financement du PNUD dans le cadre de son Projet «Pétrole Echanges Plate-forme», a décidé de reprendre certaines activités du Cabinet, à savoir :

  • La réalisation d’une série de programmes pour la radio et la télévision, permettant ainsi d’avoir un meilleur impact informatif au niveau national.
  • Le développement d’un système avec une infrastructure client-serveur qui permet l’amélioration des capacités de GRIP dans la divulgation des informations online, et la facilitation des consultations publiques de toutes les informations disponibles au Cabinet.
  • La réalisation du cycle de séminaires d’information et de transparence du secteur pétrolier.

Le district de Caué est le point de départ du cycle de séminaires d’information et de transparence dans le secteur pétrolier organisé par le GRIP, suivi par le District de Cantagalo.

Comme ces deux districts, les plus au sud de l’île de São Tomé, sont ceux qui ont, d’une manière générale, le moins d’accessibilité aux informations, Caué et Cantagalo ont été les localités sélectionnées pour les premiers séminaires de GRIP.

 «….Durant toute cette mouvance pétrolière et tout ce temps jusqu’en 2013 où nous sommes actuellement, la communication sociale devrait avoir des programmes pour informer la population sur les ressources pétrolières. La population a besoin de connaître ceux qui administrent ces ressources pour eux» - précise un des participants du séminaire.

La mission du GRIP est d’informer et d’éclairer le public sur les ressources pétrolières et de préserver les avancées réalisées en matière de transparence du secteur pétrolier  dans le pays à travers les législations existantes. Le GRIP réalise des campagnes de promotion à des fins de publicité et de sensibilisation auprès des populations. Ces campagnes permettent une meilleure proximité avec le public et la création d’un environnement pour surveiller leurs activités à travers la réalisation des actions d’information, de communication et de sensibilisation vers la population. Cette stratégie de proximité avec le public contribue à réduire les faiblesses et les lacunes du public en matière d’information.

L’interaction directe avec la population a contribué à l’enquête et aux éclaircissements sur les différentes questions et thèmes qui surgissent continuellement autour de ce thème. Et, par conséquence, certaines des informations recueillies au cours du séminaire ont été traitées et approfondies dans la réalisation du programme «GRIP Information pétrolière» pour obtenir de meilleurs résultats dans la prestation de service d’information.

Le développement de eGRIP, devant être potentiellement focalisé sur les intellectuels et leaders d’opinion, non seulement clarifiera mais fera également de façon indirecte des éclaircissements quotidiens qui aideront à contrôler les angoisses et les incertitudes, à gérer les attentes, et à promouvoir directement ou indirectement la transparence dans le secteur pétrolier du pays.

Source:

http://www.grip.st

http://www.anp-stp.gov.st