Nos Objectifs

UNDPPremiére Ministre de Sao Tomé et Principe (Photo:PNUD/Y.Silva)

Le PNUD encourage l'intégration sociale, économique et politique des défavorisés, notamment les femmes et les filles. Nous travaillons en partenariat avec le Gouvernement de Sao Tomé et Principe pour renforcer les systèmes, les institutions et les mécanismes qui permettent aux fonctionnaires et aux collectivités locales élues de jouer leur rôle efficacement.

Le PNUD appuie le gouvernement de Sao Tome et Principe afin de s'assurer que les systèmes responsables et locaux, les élus locaux, les employés et les communautés soient en place dans les districts sélectionnés dans le Cadre d'action de développement des Nations Unies (UNDAF). L'objectif est de promouvoir la réalisation équitable et durable des OMD et des Objectifs de Développement. Nous soutenons également les efforts visant à rendre le Développement Humain partie intégrante des plans et des politiques du gouvernement.

Le PNUD a également pour objectif de renforcer l'accès à la justice pour les pauvres, tribus et les communautés minoritaires à travers des stratégies et des actions qui répondent aux principaux obstacles dans la vie sociale, économique et politique.

Le renforcement des capacités de l’Assemblée Nationale pour légiférer et contrôler l’action du gouvernement s’imposerait.

Le PNUD appuie  le Gouvernement et les collectivités locales mène mettent en œuvre la politique de décentralisation. Ces projets vise donc contribuer à ses efforts et à renforcer les capacités des cadres politiques de ces administrations ainsi qu’à appuyer le Gouvernement et ses collectivités à définir une politique claire de décentralisation.

Le PNUD vise un appui au processus électoral de 2010-2014 en République Démocratique de Sao Tomé et Principe. A ce titre  il soutiendra la Commission Electorale Nationale (CEN), structure responsable pour l’organisation et la réalisation des élections,  œuvrera à impulser et à renforcer l’émancipation des femmes à travers une étroite collaboration avec le Parlement, les Partis Politiques, les Associations des femmes, et à assurer un plaidoyer pour une participation féminine.