Les partenaires bilatéraux et multilatéraux de STP sont associés à la quatrième enquête nationale sur la responsabilité mutuelle de coopération au développement

5 oct. 2015

Photo d´Atelie sur le domaine de responsabilité de dévelopment efficacité mutuelle

Se sont associés aux cadres de la Fonction Publique, du Parlement, de la Société Civile et du Pouvoir Local pour analyser le 4ème Enquête Nationale sur la Responsabilité Mutuelle Nationale.

Sous leadership des Points Focaux pour l’Efficacité du Développement et le patronage du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), les cadres de la Fonction Publique, du Parlement, de la Société Civile et du Pouvoir Local se sont réunis à la Salle des Conférences des Nations Unies pour analyser le  4ème Sondage National sur la Responsabilisation Mutuelle, en préparation du Forum pour la Coopération en matière de Développement (FCD), prévu pour 2016.

S’agissant d’une approche visant à enrichir l’analyse mondiale du FCD sur la redevabilité mutuelle nationale, cet atelier national, qui a été honorée par la participation de S.E. Monsieur l’Ambassadeur du Brésil et des représentants diplomatiques des Ambassades du Nigéria, de l’Angola et du Portugal, a utilisé une méthodologie participative à travers les quatre groupes de travail, constitués par les membres en provenance des différents secteurs de la société saotoméenne.

Les quatre groupes ont été tous unanimes à exhausser la grandiosité et la richesse de l’exercice qui a été menée.

Trois recommandations fondamentales ont été dressées à l’issue de l’atelier:

  • Les autorités doivent poursuivre les efforts visant à l’établissement des structures solides de dialogue pour que la coopération puisse désormais se développer d’une façon efficiente et efficace.
  • L’information du développement doit être produite et disponible  non seulement aux responsables nationaux mais également aux partenaires du développement du pays, de façon à ce que les derniers puissent être en mesure de formuler les politiques et renforcer la surveillance et la révision de la coopération ; les informations statistiques de développement étant disponibles, l’exercice de la nature de cet atelier aurait été facilité davantage.
  • Dans la perspective d’une approche commune de parité, il est vivement recommandé au Forum pour la Coopération au Développement  de considérer une version portugaise pour le prochain sondage.

 

Contact Information

Sabina Ramos: 2221122/23