Clôture de la deuxième phase de formation pratique des cadres techniques et d’appui de l’Administration de la municipalité de Mé-Zochi et des ONG’s y œuvrant

19 juin 2015

Après avoir bénéficié des activités de la deuxième phase du programme de formation à l’intention des cadres e du personnel d’appui du Pouvoir Local, Régional et des ONGs œuvrant dans ces districts et la Région Autonome de Príncipe,  le District de Mé-Zochi a conclu les cinq jours qui ont constitué les travaux pratiques de sa semaine de formation.

Les cinq membres de l’équipe nationale des formateurs en matière de l’implémentation nationale (NIN/NGO) des projets et programmes de développement appuyés  par le PNUD, se sont distribués en petites unités pour mener à bien les travaux d’orientation pratique et de restitution. Les sept participants à cet atelier de formation dont 3 de sexe féminin ont eu lieu l’occasion d’encadrer in loco leurs activités opérationnelles dans les procédures et règles de l’implémentation nationale (NIM/NGO).

Cette action s’encadre dans un programme de formation qui a démarré e novembre 2014, intitulé “Renforcement des Capacités du Pouvoir Local et Régional en matière de la mise en œuvre des programmes et projets de développement”.

Dans la perspective de la nouvelle approche participative de gestion et mise en œuvre nationale des projets de développement à São Tomé e Príncipe, le Projet d’Alerte Précoce et celui du Renforcement des Capacités du Pouvoir Local se sont associés, encore une fois, pour apporter leurs soutiens à  la Municipalité de Mé-Zochi et certaines de ses ONGs. Il s’agit de les assister à mieux faire le monitoring des résultats et la contribution du PNUD au développement local.

Tout en renforçant les capacités du pouvoir local et régional, le PNUD serait en mesure d’élargir les options aux administrations locales et régionale, ainsi que celles des ONGS y œuvrant pour qu’elles puissent joueur son rôle effectif en tant que partenaires de la mise en œuvre, pour ce qui concerne la planification, le monitoring et l’évaluation des différents programmes et projets. D’où la nécessité de la Direction de la Décentralisation d’organiser et de renforcer les capacités des partenaires municipaux et de la Région Autonome de Príncipe, afin de leurs rendre capables de faire une gestion financière et opérationnelle effective des projets de développement, au moment de leur éventuelle implémentation.

Parmi les travaux pratiques développés tout au long de cette semaine de formation, il figure ceux ayant trait  au:

  • Cycle d’élaboration de programmes et projets
  • Procédures de recrutement national et international;
  • Procédures d’Acquisition de biens et services;
  • Outils de gestion financière et comptable.

En fait, l’existence d’un mécanisme de suivi et d’évaluation dans le cadre de l’administration centrale, locale et régionale doit être entendue comme étant un instrument de rationalité   administrative, et, à ce titre, dans le cadre de la société civile, s’agissant  d’un produit dû à la population.

Il faudrait souligner qu’il est prévu également, en plus de ce cycle élargi de formation de 03 semaines, un workshop à l’intention des Président(e)s des Municipalités et du Gouvernement de la Région Autonome de Príncipe, Les Scrutateurs et les Présidents des Assises des Assemblées des districts.

Contact information

Sabina Ramos, Tel: 2221122/23