Début de la seconde phase de formation des Cadres techniques et d’appui aux Chambres districtales et à la Région Autonome de Principe, ainsi qu’aux ONG environnantes

8 juin 2015

Aujourd’hui a été lancé le début de la seconde phase de formation destinée aux Cadres techniques et d’appui au Pouvoir Local, Régional et aux ONG environnantes. Les districts de Água Grande, Caué et Cantagalo sont les premiers districts à acceuillir cette formation qui a comme objectif d’améliorer les pratiques technico-administratives  des municipalités locales et du Gouvernement Régional, ainsi que des ONG environnantes, à travers le renforcement des capacités de leur personnel technique et administratif.

Cette fois, l’équipe nationale de formateurs en matière de mise en oeuvre des projets et des programmes de développement (NIM/NGO), composée de cinq membres, va également être chargée d’accompagner le travail d’orientation, de pratique et de restitution des techniciens et du personnel d’appui dans leurs propres administrations, permettant un meilleur accompagnement plus étroit des activités opérationnelles municipales, locales et régionales.

Cette action rentre dans un programme de formation inicié en novembre 2014, intitulé, “Renforcement des capacités des autorités locales et régionales dans la mise en oeuvre des programmes et des projets de développement”.

Dans la perspective d’une nouvelle approche participative de gestion et de mise en oeuvre nationale des projets de développement à São Tomé e principe, le Projet Système d’Alerte Précoce et de Renforcement de Capacité du Pouvoir Local se sont unis, encore une fois, pour assister les institutions afin de mieux suivre les résultats et la contribution du PNUD au développement local.

Afin de renforcer les capacités du Pouvoir local et régional, le PNUD s’est élargi aux administrations locales et régionales, ainsi que les ONG afin qu’ils puissent agir efficacement comme partenaires de mise en oeuvre, planifiant et mettant en oeuvre les programmes et projets de façon efficace. D’où la nécessité d’organiser et de renforcer les capacités de ces partenaires afin qu’ils soient capables de faire une gestion financière et opérationnelle efficace des projets qu’ils mettent en oeuvre.

Parmi les travaux pratiques à développer tout le long de cette phase de formation sont inclus ceux liés au Cycle d’élaboration de programmes et projets, les Procédures de contrats nationales et internationales et d’acquisition des biens et services, et les instruments de gestion financière et comptable.

En effet, l’existence d’un mécanisme de suivi et d’évaluation, dans le cadre de l’administration centrale, locale et régionale, doit être entendue comme un instrument de rationalité administrative, et, dans le cadre de la société civile, comme un produit dû à la population.

En plus de cette action de formation qui durera trois semaines, il est également prévu la réalisation d’un atelier destiné aux Présidents de Chambre et de la Région Autonome de Principe, aux échevins et aux Présidents des Assemblées districtales.

Contact information

Laurent Ngoma, Tel: 2221122/23