Allocution de Monsieur le Coordonnateur Résident des Nations Unies à São Tomé e Príncipe pour l’occasion de la Cérémonie d’Ouverture du Séminaire national sur les Droits Humains et sur l’Etat de Droit pour les agents de la Police Nationale

15 janv. 2013

  • Son Excellence Madame la Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération,
  • Son Excellence Monsieur le Ministre de la Défense et de l’Ordre Interne,
  • Son Excellence Madame la Ministre de la Justice et des Affaires Parlementaires,
  • Monsieur le Représentant du Centre des Nations Unies pour les Droits de l’Homme et la Démocratie en Afrique Centrale,
  • Chères et chers collègues du Système des Nations Unies à São Tomé e Príncipe,
  • Mesdames, Messieurs,
  • Chers participants,

C’est pour moi un grand plaisir de pouvoir souhaiter la bienvenue à toutes et à tous dans cette salle des Nations Unies pour l’occasion de la cérémonie d’ouverture de ce séminaire pour les agents de la Polices, organisé par le Programme des Nations Unies pour le Développement, à l’initiative de Centre des Nations unies pour les Droits de l’Homme et la Démocratie en Afrique Centrale, basé à Yaoundé, Cameroun, en collaboration avec le Ministère de la Justice.

Permettez-moi d’adresser mes sincères remerciements au Gouvernement de la République Démocratique de São Tomé e Príncipe pour avoir accepté de réaliser cet évènement et à l’engagement du secteur compétent du Ministère de la Justice dans l’organisation de ce séminaire. Je souhaiterais également remercier le Centre des Nations Unies pour les Droits de l’Homme et la Démocratie en Afrique centrale, pour sa contribution aux efforts de l’Organisation pour accompagner le Gouvernement de la République Démocratique de São Tomé e Príncipe dans le cadre du renforcement des capacités des acteurs nationaux, tels que stipulés dans les principes et valeurs universels des droits humains auxquels le pays a adhéré. Tout le système des Nations Unies y croit et ne ménagera pas ses efforts pour donner l’appui nécessaire au Gouvernement et à tous les autres acteurs.

Mesdames, Messieurs, chères et chers participants,

L’organisation de ce séminaire national, destiné à vous en particulier, les agents de police, ne fera que contribuer à vous aider à améliorer votre travail en particulier en ce qui concerne le respect des Droits Humains quand vous serez confrontés aux situations d’arrestation et de détention des citoyens.

En effet, Messieurs les Agents,

Vous êtes à l’avant-garde du système de la justice pénale et vous êtes exposés au contact avec les victimes, les auteurs, les témoignages et les autres formes de preuve.  L’attitude et la réaction d’un agent de police face à ces situations peuvent provoquer des conséquences significatives sur le déroulement des évènements, notamment la prévention des futurs actes de violence et de protection des victimes dans un processus de construction de la confiance entre la population et cette police.

Par conséquent, Mesdames et Messieurs les Agents,

Par l’amélioration de vos pratiques, l’accès à vos services, la présentation des preuves au tribunal, mais aussi la protection des victimes et des témoignages, vous serez en mesure de contribuer grandement à l’amélioration de la vie des citoyennes et citoyens de ce Pays.

J’ai l’intime conviction qu’à la fin des deux jours de travail intensif, ce sera une grande opportunité de mieux comprendre vos responsabilités et en particulier l’important de mettre les droits humains au-dessus de tout, c’est pourquoi chaque évènement a une implication directe ou indirecte dans les droits des citoyens. Le Système des Nations Unies compte sur vous, dans l’espoir que la promotion des valeurs et des principes des droits humains contribuera à stabiliser le Pays et à instaurer un esprit de paix durable.

J’espère qu’à la fin de ce séminaire, chacune et chacun d’entre vous sera davantage habilitée à tirer parti des leçons qui nous conduiront chaque fois au plus près de la réalisation de notre objectif commun, à savoir vivre dans une société où les droits des hommes et des femmes sont respectés, promus et protégés de tout type de discrimination.

Je vous remercie de votre attention.