Retraite du PNUD-GEF avec les partenaires nationaux pour faire le point et discuter des actions des projets du secteur de l'environnement

1 févr. 2017

En 2016, à travers les trois projets en cours dans le secteur de l'environnement, le PNUD a dépensé environ 2 millions $ en activités visant à améliorer la résilience des populations vulnérables aux effets du changement climatique. Parmi les principales activités menées on peut citer la construction d'un système d'irrigation pour 180 agriculteurs des communautés de Bom Sucesso et Terra Batata, l'installation de 28 stations hydro-météorologiques qui feront partie du système national, un système de communication en cas d'urgence, la construction des porcheries qui bénéficie 74 fermiers, l'acquisition de 10 serres complètes, ainsi que le renforcement des capacités humaines et techniques des institutions partenaires dont la  dotation en equipment et outil de travail technique.

Comme d'habitude, des représentants du PNUD et les diverses institutions nationales chargées de la mise en œuvre des projets ont été réunis, les 30 et 31 Janvier, pour réaliser une retraite de travail afin de faire le bilan des activités de l’année 2016 et planifier 2017.
L'événement a également servi aux coordinateurs du projet «Renforcement de l'information sur le Climat et des Systèmes climatiques et d'alerte précoce pour le développement résilience au climat de et l'adaptation aux changements climatiques» (SAP), le projet «Renforcement de la capacité des communautés rurales à adapter aux effets des changements climatiques » et de projet « Promotion de l'hydroélectricité résilient au climat» de identifier les contraintes et les opportunités ainsi que les collaboration potentielles entre ces trois projets en vue d’une synergie pour la durabilité.

L’Assistant du Représentant Résident/ Programme du PNUD à Sao Tomé-et-Principe, António Viegas a souligné que le PNUD-STP veut construire des ponts, pas des murs et que cela nécessite la collaboration de tous les partenaires ainsi que les agences de mise en œuvre en vue de développer des projets a parallèle ou conjoint pour avoir des résultats de qualité qui répondent aux besoins du pays.

Selon Joaquim Rodrigues, technicien du CADR, institution technique partenaire de mise en œuvre du Projet d'adaptation aux Changements climatiques, la retraite a été « une excellente occasion pour discuter de tous les points en suspens et fixer de nouveaux objectifs pour 2017."

A la fin de la retraite, une séance de restitution a été faite entre le PNUD, les coordinateurs du projet ainsi que les directeurs nationaux. Il ressort qu’une participation massive des partenaire nationaux aux travaux de groupe et en plénière, cela représente un vrai signal sur les processus de responsabilisation et l’appropriation que l'on attend des partenaires nationaux », a déclaré Laurent-Mascar Ngoma, Chef de l'Unité de l'Environnement du PNUD pour le Développement Durable.

Communication - PNUD Environnement

Edlena Barros - Assistant de Communication

Tel: (239) 2221122/23
Fax: (239) 2222198

E-mail: registry.st@undp.org