Remise de l’UNDAF 2017-2021 au Gouvernement de la République Démocratique de São Tomé e Príncipe

6 avr. 2016

Le Coordonnateur Résident des Nations Unies, Mr José Salema, remet l’UNDAF au Ministre des Affaires Étrangères et Communautés, Mr Manuel Salvador dos Ramos (Genaldo Monteiro - PNUD)

Le Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies, José Salema, a remis ce  05 Avril 2016, le Plan Cadre des Nations Unies pour l’Aide au Développement (UNDAF ; 2017-2021) au représentant du Gouvernement de la République Démocratique de Sao Tomé et Principe, le Ministre des Affaires Etrangères, Son Excellence Manuel Salvador dos Ramos.

Ce document, préparé conjointement entre les Nations Unies et le Gouvernement de Sao Tomé et Principe, a pour objectif commun d’éliminer la pauvreté dans le pays ainsi que de soutenir la population dans leurs désirs de développement. En effet, en septembre 2015, le pays s’était déjà engagé à atteindre les Objectifs de Développement Durable (ODD), à travers l’adoption lors du Sommet des Nations Unies, du programme « Transformer notre monde : le programme de développement durable à l’horizon 2030 ».

Cette forte volonté de la part des deux parties d’inscrire la République Démocratique de Sao Tomé et Principe dans un élan de développement et de croissance s’oriente, pour la période 2017-2021, autour de trois grands axes majeurs. Dans un premier temps (I), il s’agira de réduire considérablement les inégalités et disparités entre les citoyens, notamment à travers un accès aux services sociaux de base de qualité. Dans un second temps (II), il apparait nécessaire de renforcer la crédibilité interne et externe du pays grâce à une participation citoyenne, principalement auprès des jeunes et des femmes. Enfin (III), il semble inévitable de conclure par la promotion d’une croissance durable inclusive par une diversification économique et le développement d’une résilience climatique.

Le budget total de ce Plan Cadre 2017-2021 est de 41.387.000 dollars. Chacun des trois grands axes se verra allouer un montant afin de parvenir à leurs objectifs : 14.906.000 $ pour le « Renforcement de la cohésion sociale », 8.445.000 $ pour le « Renforcement de la crédibilité » et enfin, 18.036.000 $ pour la « Promotion d’une croissance durable, inclusive et résiliente ».

Grâce à un leadership fort et innovant du Gouvernement et avec le support des Nations Unies et de tous ses collaborateurs, les espoirs de l’horizon 2030 sont devenus une lutte quotidienne.