Sao Tomé-et-Principe et Mozambique: voyage d'études à l’INGC dans le cadre du Projet Système d’Alerte Précoce

17 sept. 2015

Une visite d’études de 30 jours pour apprendre sur « le comment » les techniciens de l'Institut National de Gestion des Catastrophes du Mozambique se préparent pour les situations d’urgence lors des catastrophes naturelles est le principal motif du déplacement effectue par deux Météorologistes saotomeen  dans la capitale mozambicaine, Maputo, dans le cadre du projet Système d’Alerte Précoce. Ont fait partie de ce voyage  Mr. Cosme Dias en sa qualité de coordinateur des Plateformes du projet système d'alerte précoce et Mr. Luis Onofre Lima, technicien de l’Institut National de Météorologie, principal partenaire de mise en œuvre du projet.

"Nous voulions surtout voir comment  fonctionnent-ils, comment est fait le travail avec les comités locaux et puis comment ils font la diffusion de l'information en cas de catastrophes", a déclaré Cosme Dias.

Sao Tomé et Principe fait partie d'un projet régional financé par le Fonds pour l'Environnement Mondial qui vise établir un système d'alerte précoce pour le développement de la résilience au climat à travers la collecte, l’analyse et la diffusion de l’information climatique (hydrométéorologique) en temps réel.

Dans le cadre de ce projet seront installées dans le pays deux plateformes: une de collecte et alerte et une autre de dissémination et de réponses. "C’est pour cela que nous avions souhaité à travers nos cadres nationaux, apprendre de l'expérience terrain du Mozambique pour comprendre et appréhender le fonctionnement des plateformes d’un Système d’Alerte Précoce," a déclaré João Vicente, Directeur de l’Institut National de Météorologie.

Le Mozambique est un pays qui a déjà subi de nombreuses catastrophes naturelles. C’est pourquoi il est beaucoup plus organisé pour répondre à des situations d’urgence.

Le PNUD, partenaire stratégique de mise en œuvre du Projet Système d’Alerte Précoce  à Sao Tomé-et-Principe continuera à contribuer au renforcement des capacités institutionnelle et individuelle afin de garantir les conditions de développement de la résilience contre les risques de catastrophes naturelles.

Contact d´information

Laurent Ngoma

Tel: 2221122/23