Lancement de la phase de preparation (PPG) de deux projets GEF à Sao Tomé et Principe

9 oct. 2013

Crédits: PNUD.

En date du 09 Octobre 2013 s´est tenue dans la salle de Conférence  Kofi Annan (SCKA) du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), sous la direction du Chargé du Programme Environnement et Développement durable du PNUD  Laurent- Mascar Ngoma une  séance de travail avec  les partenaires impliqués dans la mise en œuvre des deux nouveaux  projets  PNUD-GEF récemment approuvés par le secrétariat du FEM (Fonds pour L´Environnement Mondial).

Le premier projet d’un   budget de 4 millions de dollars américains  abordera les aspects d´adaptation et de résilience au changement climatique en milieu rural dans les districts de Cantagalo, Caué, Me-zochi, Lobata, Lemba et Lobata et dans la région autonome de Principe pour une durée de 4 ans (2013-2017).

Le deuxième projet  est intégré,  d´un budget de 5.2 millions de dollars américains, abordera les aspects de gestion des zones de  recharge à travers le développement des sources d´ énergie renouvelable (hydro électricité) et  la gestion durable des terres et des forets (ERGTDF). Ce projet aura  aussi une durée de 4 ans. Cette rencontre a mis sur une même table les représentants des cinq districts impliqués dans le projet (Cantagalo, Caué, Mezochi, Lobata, Lemba et Lobata) et les représentants des directions techniques telles que  La direction de l´Agriculture et développement rural, la direction de la foret, la direction générale des ressources naturelles et énergie, le  point focal de la convention contre la désertification. Seule la région autonome de principe n´était pas représentée pour des raisons logistiques.

Ces deux projets viennent s´ajouter au projet sur le Système d´Alerte Précoce (SAP) d´un budget de 4 millions de dollars américains dont  les activités de démarrage sont pour  ce mois d´Octobre 2013.

L´objet de la réunion était  donc d´informer les participants sur  le démarrage du projet SAP et le lancement   très prochain de la phase de formulation des documents finaux de projets (adaptation en milieu rurale et Energie renouvelable et GDTF) comme les consultants nationaux et internationaux sont  en train d´être recrutés et que les candidatures sont  postées sur le site du PNUD et sur les medias locaux.

Le PNUD  par son représentant a plaidé pour l´engagement total des districts,  principaux bénéficiaires des dits projets ainsi que pour le développement d´un partenariat et d ´une collaboration permanente avec les institutions techniques impliquées dans la gestion de ces projets.

Pour cela tous les acteurs présents à la réunion se sont accordés de s´asseoir sur une même table lors de la phase de formulation du projet afin que toutes les préoccupations soit prises en compte mais surtout de faciliter le travail des consultants, d’identifier les initiatives en cours au niveau local puis national en vue d´éviter la duplication et  la perte  temps et maximiser sur la conservation des échelles de valeurs qui font généralement rend le pays perdant en ressources.

Cette collaboration permettra de produire des documents finaux de projets consensuels. Cela rendra visible  l´impact de ces projets dans les districts bénéficiaires avec  comme résultats des réponses locales et globales aux problèmes d´adaptation  au changement climatique des populations.

Les ateliers de lancement de ces deux projets auront lieux  dans la première semaine du mois de Novembre 2013.