Atelier de validation du projet alerte précoce à Sao Tomé et Principe

17 avr. 2013

L’atelier de validation du projet régional sur le système d’alerte précoce (Photo: PNUD/G.Monteiro)

L’atelier de validation du projet régional sur le système d’alerte précoce a eu lie le 17 avril 2013 dans la salle de conférence du PNUD sous la direction du représentant du ministre des travaux publics, infrastructures, ressources naturelles et environnement Mr. Loi Heng et de Mr. Laurent-Mascar Ngoma, charge de programme environnement et développement durable du PNUD.


Cet atelier a marqué la fin de la rédaction du document de ce projet régional pour le compte de la RDSTP.
Ce projet intitule: «améliorer  l’information climatique et le système d’alerte précoce pour le développement  de la résilience en vue de l’adaptation aux changements climatiques» vise à:

  • Améliorer les capacités de collecte, d’analyse, de diffusion et de prévision des données hydrologiques et météorologiques  à São Tomé et Principe.

  • Développer les capacités techniques du personnel des institutions bénéficiaires qui garantissent la durabilité des services hydrologiques et météorologiques.

  • Développer  un système efficient et spécifique de l’information climatique mais aussi dans la préparation des réponses  des systèmes d’alerte auprès des services de sécurité civile.

  • Améliorer les capacités de tous les partenaires  pour identifier les risques climatiques, les vulnérabilités pour supporter la prise de décision et la planification sectorielle.


Ce projet d’un budget de $ 4, 000,000 durera 4 ans (2013-2017) et commencera effectivement au mois d’aout 2013.