Campagne Côte à Côte

28 août 2012

Campagne Côté à Côté, (PNUD/KM Production )

"Côte à côte, tous veulent être heureux" est le slogan de la campagne civique lancée le 28 août, dans une des salles du Palais des Congrès par le président de la République, Dr Manuel Pinto da Costa. La campagne a une durée de quatre mois et est financée par l’Union européenne, dont le fonds est géré par le PNUD. Il vise à sensibiliser les autorités locales et régionales afin de promouvoir les valeurs de citoyenneté fondées sur l'éducation civique.

Ludjer D'alva enfant porte-parole a déclaré que tous les enfants veulent vivre dans un pays qui est heureux et que tous vivent en harmonie. "Nous, les enfants ont besoin de choses plus importantes dans nos maisons avec nos familles, que nous avons parlé de ce que nous avons appris, surtout que dans notre pays est notre diversité qui rend la nation la plus riche. À l'école, nous menons des activités visant à diversifier les différences et être en mesure de comprendre qu'étant côte à côte n'est ne pas à mettre de côté. À la fin de notre campagne, nous avons tous chanté notre hymne national. Ce que j'entends nous a rappelé à l'ouverture de cette cérémonie, tout à côté pour l'avenir de notre pays." dit-il.

"Pour le bien de notre avenir, que nous nous joignons à nouveau partout. Les personnes âgées qui occupent des places importantes dans notre pays, ils ont sur votre part elle qui détermine et mettra l'accent sur la nation de demain. Nous savons ce que nous voulons, nous voulons un pays où tout le monde est heureux que construire plus de simplicité, qui est un engagement que vous effectuez avec nous, avec des enfants qui seront à l'avenir à vos sièges. Votre exemple est ce qui compte pour nous" a-t-il ajouté.

"Il faut les efforts de notre intérêt passe par tous. Par conséquent, nous devons continuer à parler de ces choses. Le nouveau programme de motiver et d'adhérer à tous, sera publié aujourd'hui. Cette fois, nous élaborerons des mesures qui décident et gouvernent au nom des communautés, quartiers et localités. Nous voulons tous travailler main dans la main, parce que nous voulons être heureux" a-t-il conclu.

Cette campagne sera axée sur les communautés, ainsi que développé dans les conseils de district et le gouvernement régional, le représentant du gouvernement local régional.

Le représentant des autorités régionales et locales, a déclaré que le pouvoir a un grand intérêt et un rôle majeur dans le développement de bonnes pratiques de la citoyenneté « dans cette deuxième phase de la campagne, parce que comme l'élément moteur est le centre local du pouvoir constitutionnel du peuple. Les autorités locales sont les plus proches, est là où les besoins de la population se fait sentir.

Éducation civique, le passage des modèles de comportement dans notre société, la participation des communautés dans le processus décisionnel des collectivités locales dans votre maillon fort. Nous voulons dire que nous ferons tout pour le succès de cette campagne qui démarre aujourd'hui parce que nous croyons qu'il est important de faire participer tout le monde en voie de développement de São Tomé et Príncipe».

Le ministre des affaires parlementaires et de la décentralisation, Arlindo Ramos, également présent dans la loi, a exprimé son souhait que la campagne est l'éducation pour la participation des citoyens, « pour aider à clarifier ce qu'ils ont en commun les communautés locales et les organes de l'autonomie locale dans les limites de sa compétence et comment s'effectue chacun des électeurs pouvoirs et représentants élus. Ce qui permet de suivre les mécanismes, des critères et des méthodologies qui peuvent être testées afin de rendre permanent le dialogue entre ceux qui gouvernent et ceux qui sont gouvernés.

Le gouvernement veut souligner, très reconnaissante du rôle que le PNUD a joué dans le développement de l'administration locale et exploite à affirmer la possibilité complète de l'organisation soutenir cette campagne et demande une coopération de l'autonomie locale des organismes, des collectivités régionales et locales vise à promouvoir la bonne gouvernance et citoyenneté. Que cette campagne est une pédagogie de la participation et la citoyenneté locale ».

Le président de la République, Dr Manuel Pinto da Costa, dans son allocution, a déclaré qu'il donnera son plein soutien à cette campagne en affirmant que nous sommes dans un temps dans lequel ils doivent agir pour résoudre les problèmes du pays et le peuple. « Je tiens à vous assurer que ma présence ici en sa qualité de président de tous les Santomean, l'intention, en particulier donner un témoignage public de l'importance la promotion par le biais de campagnes de ce genre, un véritable changement de comportement, conduit par des valeurs éthiques de la citoyenneté qui assurent une participation croissante des citoyens aux décisions qui touchent l'avenir du pays.

Ces campagnes seront toujours un instrument positif étant donné que vraiment promouvoir l'Union de tous les Santomean dans l'édification d'une société plus juste, solidaire, tolérante et où le respect des droits de l'homme est une constante. Je tiens également à féliciter l'organisation de la participation des autorités locales, étant donné que le locaux élu, par la relation étroite qu'ils entretiennent avec les personnes seront certainement une précieuse contribution à ces objectifs sont atteints ».

« Je veux laisser encore, un mot de remerciement au nom de l'état Local du soutien dispensés à cette campagne, par nos partenaires internationaux, en particulier le PNUD, ainsi que del'Union européenne. Que j'ai rejoint la première campagne sur le slogan tous côte à côte pour l'avenir de notre pays, il pourrait répondre une fois de plus à notre aimable invitation, la permission d'assister à nouveau pour vous apporter mon soutien et de reconnaissance pour cette nouvelle initiative, dont je suis sûr aura le même succès qui caractérise l'effet précédent. C'est pourquoi je comprends ce que je pense du devoir civique comme un citoyen et président de la République ».