A propos du PNUD à Sao Tome et Principe

staff_undpPhoto de famille du PNUD, Hotel Praia (Photo:PNUD/Y.Silva)

Présent à Sao Tomé-et-Principe depuis les premières années de son indépendance, le PNUD accompagne les efforts de Sao Tome et Principe pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement, visant à réduire de moitié la pauvreté d’ici 2015. Actuellement, le PNUD est présent dans 177 pays et territoires. Il aide les gouvernements et les populations à identifier leurs propres solutions aux défis nationaux et mondiaux du développement. Pour renforcer leurs capacités, ces pays peuvent s’appuyer sur le personnel du PNUD ainsi que sur les partenaires de l'organisation.

Le réseau du PNUD relie et coordonne les efforts faits au niveau mondial et national en vue de combattre la pauvreté et d'atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement. Nous nous attachons à aider les pays à élaborer des stratégies de développement et à partager des solutions aux problèmes touchant aux questions suivantes:

  • Gouvernance Démocratique,
  • Réduction de la Pauvreté et atteindre les OMD,
  • Environnement et Énergie,

Programme du PNUD

Afin de soutenir le pays dans la réalisation de ses priorités, le système des Nations Unies a élaboré un plan-cadre pour la période aillant de 2012 à 2016. Cet UNDAF couvre quatre domaines de coopération identifiés dans le cadre du CCA / UNDAF à savoir: (i) la bonne gouvernance, (ii) la réduction de la pauvreté et la sécurité alimentaire, (iii) Services sociaux de base et (iv) l'environnement. Le descriptif de programme de pays du PNUD a choisi trois des quatre de sa coopération avec Sao Tomé et Principe pour la période 2012-2016 et a axé son intervention sur trois thèmes: (a) la réduction de la pauvreté, (b) la bonne gouvernance et (c) la protection de l'environnement. En effet, avec l'appui du PNUD, le GoSTP organisera avant la fin du mois de Mai une réunion des partenaires au développement. L'objectif est de mobiliser des ressources pour le financement du GAP du Programme d'action prioritaire (2013-2016). Toutefois, le PNUD appuie le gouvernement dans l'organisation de consultations nationales du pays. Les résultats de ces consultations nationales constitueraient la contribution du pays à l'ordre du jour de développement post 2015. Le montant total de la mise en œuvre du programme du PNUD au cours de la période de 5 ans est estimé à 22.500.000 dollars américains. Avec plus de 20.000.000 à mobiliser. En plus de cela, le CO vient de recevoir l'approbation de 13,7 millions de dollars US au titre des Fonds pour l'environnement mondial (FEM). Le montant est mobilisé pour trois projets, à savoir: (i) l'alerte précoce - 4 millions de dollars, (ii) l'adaptation dans les communautés rurales de cinq districts et la région autonome de Principe - 4 millions de dollars, et (iii) l'énergie, des terres et de la forêt gestion - 5,7 millions de dollars. Tous ces projets seront exécutés jusqu'au 31 Décembre 2016.

Que voulons nous réaliser?

Suite à l’analyse de la situation faite dans le cadre du Document de Stratégie de Réduction de la Pauvreté (DSRP) 2002-2015 et du Bilan Commun de Pays, et tenant compte de ses avantages comparatifs, le Système des Nations Unies à Sao Tome & Principe a retenu au titre de l’UNDAF 2012-2016 les quatre domaines d’appui ci-après : (1) la promotion de la bonne gouvernance, de la consolidation de l’État de Droit et du renforcement des institutions; (2) la réduction de la vulnérabilité et amélioration des conditions de vie des populations en améliorant leur accès aux services sociaux de base; (3) la promotion de nouvelles opportunités de croissance, le développement des activités génératrices de revenus, la création d’emplois, et la sécurité alimentaire; (4) l’environnement et la gestion des risques de catastrophes.

Le programme du PNUD São Tomé et Príncipe est tiré de l’UNDAF  2012-2016. Il constitue le principal instrument de mise en œuvre de la réforme de l'ONU «Unis dans l'action»:

  • Renforcement de la coordination;
  • Cohérence et Synergie des interventions des divers organismes des Nations Unies;
  • Assure l'alignement sur les priorités nationales et sur les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

Quels sont nos résultats?

Les effets du plan-cadre sont fondés sur les priorités nationales définies dans la Stratégie Nationale de Réduction de la Pauvreté. Pour 2012-2016, le Cycle de l´UNDAF à Sao Tome et Principe a quatre effets:

1.     Gouvernance : D’ici 2016, les institutions nationales au niveau central et local, mettent davantage en œuvre, les règles et principes de bonne gouvernance des affaires publiques en vue de la consolidation de l’État de Droit.

2.     Anti-pauvreté et sécurité Alimentaire: D’ici 2016, les populations, notamment les jeunes et les femmes, ont davantage accès aux ressources productives en vue de la réduction de leur vulnérabilité.

3.     Développement humain et services sociaux de base: D’ici 2016, les populations les plus vulnérables utilisent davantage les services sociaux de base.

4.     Environnement durable et gestion des risques de catastrophe: D’ici 2016, le Gouvernement et les districts,  ainsi que les populations adoptent des techniques et comportements favorables à un environnement durable et assurent une meilleure prévention et gestion des risques et catastrophes naturelles.

Qui sont les preneurs de décisions?

 Struture UNDAF 2011-2016

Le gouvernement et le PNUD ont signé l'accord Standard d'Assistance de Base (SBAA) le 26 Mars 1976, qui jette les bases de la relation entre le Gouvernement et le PNUD. Se basant sur l'Article 1er paragraphe 2 de la SBAA, l´assistance du PNUD au gouvernement est fourni et reçu conformément aux résolutions pertinentes et applicables décisions des organes ainsi qu´aux compétents du PNUD et sous réserve de la disponibilité des fonds nécessaires pour le PNUD.

En particulier, la décision 2005/1 du 28 Janvier 2005 du Conseil d'administration a approuvé le nouveau règlement financier du PNUD mais également les nouvelles définitions des «mort» et «réalisation» permettant au PNUD de mettre pleinement en œuvre le nouveau Plan Commun de Pays résultant de l'initiative du PNUD de simplification et d'harmonisation des procédures de programmation. À la lumière de cette décision, ce Plan d´Action du Programme du Pays (CPAP) ainsi qu'un Plan Annuel de Travail (AWP) qui fait partie intégrante du CPAP constituent ensemble un document de projet conformément à la SBAA.

Le Représentant Résident (RR) est responsable des activités et programmes du PNUD dans le pays. Ceci dit, étant donné qu'à São Tomé et Príncipe le RR assume également les fonctions de Coordonnateur Résident, il est appuyé par deux Représentants Résidents Adjoints dont l’un est en charge du volet  "Opérations" et l’autre du volet "Programmes".

Les chefs des unités de Programme sont chargés de superviser et de soutenir les Coordonnateurs de projet dans un domaine précis. Les programmes mis en œuvre au niveau national sont dirigés par les Directeurs Nationaux de projet, qui sont fonctionnaires du gouvernement au sein du Ministère concerné, appuyés par les Coordonnateurs de projet.

La mise en œuvre de l’UNDAF requiert une concertation régulière et une collaboration étroite entre le SNU et le gouvernement, ainsi que la mise en place de mécanismes de coordination et de suivi alignés sur ceux de la SDRP.

Au niveau politique, l’Équipe de Pays est en train d’appuyer les institutions nationales (Ministère des Affaires Étrangères, Ministère de Plan et de Développement, et Ministère des Finances et Coopération Internationale) qui ont pour mission d’orienter la coordination et l’harmonisation des interventions des partenaires, de servir de cadre de dialogue entre le gouvernement et les partenaires, de veiller à l’alignement des appuis au cycle budgétaire et de faciliter la mobilisation des ressources financières et techniques.

Au niveau technique, le Groupe thématique et de travail de l´UNDAF aura pour répondant le Département de Suivi des Programmes et Projets (en voie de création au sein de la Direction de la Planification) dont l’une des missions sera d’opérationnaliser le Devinfo et de mettre en place le réseau de suivi - évaluation pour SDRP.

L’ancrage institutionnel de l’UNDAF est le Ministère des Affaires Étrangères et des Communautés, tandis que la tutelle technique est assurée par le Ministère des Finances et de la Coopération Internationale, les différents Départements Ministériels Techniques (Santé, Éducation, Environnement, Affaires Sociales, etc) et d’autres institutions (Assemblée Nationale,…)

Combien sommes-nous?

Personnel du PNUD Nombre
Staff International PNUD 2
Staff National PNUD 14
Service Contrat 12
Total 28

Liste des consultants dont le salaire annuel est supérieur à 30 000 USD en 2013

No. du consultant Titre du consultant Projet Catégorie Salaire Durée
IC.2013.0001 Appui a la formulation des projects pipelines 2012-2015 pour la mise en oeuvre du programme de pays (CPD du PNUD 2012-2016) Development Support Services  IC 33.896,00 12mois
IC.2013.0023 Spécialiste en Environnement  Programme Africain aux Adaptation aux Changement Climatique IC 72.000,00  9 mois
IC.2013.0055 Expert en Adaptation au changement climatique Programme Africain aux Adaptation aux Changement Climatique IC 35.000,00 12mois
IC.2013.0060 Expert en Energie renouvelable Programme Africain aux Adaptation aux Changement Climatique IC 31.000,00 12mois
IC.2013.0070 Interim Program coordinator Fond Mondial IC 53.700,00 4mois

Contrat de service dont le montant est supérieur à 100 000 USD en 2013

Nom du contractant Service Montant
ICF Incorporeted Assistance technique pour les tests Anémia /Paludisme/ VIH                                          144.256,00  
ICF Macro Inc. Fournitures pour STP MICS 5 (Macro/MICS Sao Tomé et Principe)                                          132.213,50