Deuxième Stratégie Nationale de Réduction de la Pauvreté 2012-2016

12 mars 2012
image

La pauvreté est un fléau qui continue à affecter une grande frange de notre population et qui a des implications au niveau économique, social, politique, institutionnel et culturel.  Ses caractéristiques font que la pauvreté peut entraîner une dégénération persistante des conditions de vie et provoquer des situations de reproduction de ses causes et effets, rendant ainsi de plus en plus « difficiles » les possibilités de son éradication effective.  Donc, la lutte contre la pauvreté est un défi qui réclame l'engagement et la participation de toute la société.

 

Le Gouvernement de la République Démocratique de S. Tomé et Principe est averti de ce fait et de la responsabilité qui lui incombe dans le domaine de l'orientation et supervision de l'ensemble des politiques coordonnées ayant une incidence sur la pauvreté.  Il lui revient donc d'assurer que les efforts de tous et de chacun puissent tempérer les causes de la pauvreté et que cela se traduise par une réduction systématique de ses effets, en particulier sur les groupes les plus vulnérables et démunis de notre population.

 

Ainsi, ne pouvant rester indifférent aux raisons qui expliquent les résultats insatisfaisants de la première Stratégie Nationale de Réduction de la Pauvreté, le Gouvernement s'engage, dans un cadre de politiques de bonne gouvernance, à actionner les mécanismes de responsabilisation et de prestation de comptes à divers niveaux, en sorte que les efforts d'investissement financier dans le processus de réduction de la pauvreté puissent,  en plus de pouvoir compter sur la contribution des secteurs, institutions et segments de notre population, retenir l'attention des partenaires de développement de S. Tomé e Principe.